La dépendance du tabac


Pourquoi tu n'arrives pas à t'arreter de fumer?


La cigarette est une source de nombreux plaisirs et les fumeurs peuvent en devenir dépendants.

Il existe en effet 3 types de dépendance au tabac.

La dépendance environnementale ou comportementale:

Elle dépend de la pression sociale et conviviale.Le tabac est en effet associer à des circonstances, à des personnes et à des lieux qui suscitent l'envie de fumer. Quand on envisage d'arrêter de fumer, il est donc important de réfléchir à ce que l'on pourrait faire dans ces circonstances pour pallier l'envie de fumer ou éviter ces situations, au moins au début. Cette préparation est essentielle pour apprendre à vivre dans son environnement habituel sans avoir recours au tabac.

La dépendance psychologique:

Quand on est fumeur, la cigarette est un moyen de se faire plaisir de gérer son stress ou son anxiété de surmonter ses émotions de se stimuler de se concentrer. Cette dépendance est liée aux effets psychoactifs de la nicotine qui procure plaisir, détente, stimulation intellectuelle, antidépresseur et coupe-faim. Cette dépendance peut apparaître peu de temps après les premières cigarettes fumées et varie considérablement d'un fumeur à l'autre.

La dépendance physique:

Elle est due essentiellement à la présence de nicotine dans le tabac. Elle se traduit par une sensation de manque. Pour surmonter cette dépendance il existe des substituts nicotiniques , et avec une dose adaptée à son tabagisme le fumeur ne souffre plus de manque et la dépendance physique disparaît.


Qu'est-ce que le syndrome de manque?

Le syndrome de manque est dû à la baisse brutale de la quantité de nicotine dans l'organisme par rapport à un seuil auquel le fumeur s'était habitué. Le manque de nicotine est perçu par le fumeur comme désagréable , voire dans certains cas insupportable.


A quels signes reconnaît-on que tu es en manque de nicotine?


-des pulsions fortes à fumer

-de l'irritabilité, de la nervosité, de l'agitation, de l'anxiété

-des perturbations du sommeil

-une humeur dépressive

-des troubles de la concentration, de même qu'une augmentation de l'appétit ou une constipation

Tous ces troubles sont les principales causes des difficultés et des échecs à court terme. 


Durant combien de temps vas-tu être en manque?


Une pulsion à fumer peut être forte et fréquente mais elle ne dure jamais longtemps. Si tu résiste , la pulsion durera en moyenne 2 minutes , puis disparaîtra et reviendra quelques instants plus tard par vagues qui elles aussi se calmeront.       

Aprés quelque semaines les pulsions vont faire place à des envies moins fortes, moins violentes.

Enfin, après quelque mois d'arrêt, les choses s'améliorent, de nouvelles habitudes se consolident.Tu te sentiras de mieux en mieux. Les envies de cigarettes vont disparaître et être remplacées par des pensées sur la cigarette.

Combien de jeunes fumeurs sont dépendants?

On te rassure tu n'est pas le seul à être dépendant...

 Les jeunes de 12-25 ans qui fument régulièrement consomment en moyenne 12 cigarettes par jour. La quantité de cigarettes fumées augmente rapidement au cours de l'adolescence :

 - la moitié des fumeurs de 12 à 15 ans sont des fumeurs réguliers ;

 - à 16-17 ans, ils sont 71%, et à partir de 18 ans, c'est 85% des fumeurs qui sont des fumeurs quotidiens.

C'est pourquoi si l'on tient compte de leur consommmation quotidienne et du délai qui s'écoule entre le réveil et la première cigarette fumée, nous sommes 40% à présenter des signes de dépendance moyenne ou forte.



 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site